BIENVENUE
BIENVENUE
BIENVENUE EN NORMANDIE
BIENVENUE EN NORMANDIE

LE CALVADOS

l'abus d'alcool est dangereux pour la santé

Le trou normand est une coutume gastronomique qui consiste à boire un petit verre de calvados entre deux plats. Il doit faciliter la digestion et redonner de l'appétit aux convives1.

Le « coup du milieu » (terme déjà utilisé par le poète latin Térence) était pratiqué traditionnellement dans plusieurs régions de France à base de cognac ou d'armagnac notamment2.

Le calvados est de nos jours de plus en plus souvent servi accompagné d'un sorbet à la pomme, lors des repas festifs.

Par extension, le trou normand est composé d'un sorbet ou d'une glace arrosée d'une eau-de-vie

 

De l’eau-de-vie de cidre au calvados

Boisson des vikings normands au Xe siècle, le calvados devient une institution au XVe siècle et les premières “aqua vitae” – littéralement “eaux de vie”, en latin – font leur apparition. La distillation était alors exécutée par les apothicaires et les moines. Or, au début du XVIIIe siècle la fabrication d’eaux de vie de cidre était interdite en France, sauf… en Bretagne et en Normandie ! La Révolution française abolissant les règles en vigueur, le cidre est soudain remis au gout du jour dans la capitale de l’eau-de-vie de cidre, qui porte ainsi le nom de son département 

: le Calvados.

Louis XVI sera très grand amateur de cidre du Pays d'Auge. Obtenu à partir de la distillation d'un cidre de qualité, l'eau-de-vie de pomme vieillit dans des fûts de chêne très secs dont l'intérieur a été brûlé qui lui donnent sa saveur particulière et sa coloration ambrée. Cette distillation, sujette à l'impôt ''banal'' en son temps, est réalisée par le bouilleur de cru. La première mention de Calvados date du XVIe siècle.
La corporation des distillateurs d’eau-de-vie de cidre voit le jour en 1600. Il existe 3 appellations (AOC) : ''Calvados Domfrontais'' de 1942, ''Calvados'' et ''Calvados Pays d'Auge'', respectant chacune strictement des zones géographiques et un processus de fabrication caractérisé par l’1 des 2 types d’alambics utilisés.
L’alambic de premier jet ou l’alambic à colonne, exigé dans l’élaboration du Donfromtais adopté pour les eaux de vie d'appellation contrôlée Calvados.
L’alambic à repasse qui est l’alambic traditionnel exigé dans l’élaboration du ''Calvados Pays d'Auge'', et qui assure une double distillation en 2 chauffes successives. La bonne ''chauffe'', résultat de la seconde, fournit ce Calvados dont l'appellation d'origine contrôlée est exclusivement consentie dans la région du

 

Aujourd’hui, le calvados puise dans chacune de ces régions toute la puissance et le raffinement de son arôme, qu’il soit du Pays d’Auge, de la Manche, du Pays de Bray, ou même de l’Eure.

Suivez la route des calvados

À Ivry-la-Bataille, cité normande de la vallée de l’Eure, visitez les anciennes installations de la distillerie de Thélème des calvados Morin, dans les caves troglodytiques creusées dans les collines crayeuses. Plusieurs centaines de fûts de chêne contenant le précieux nectar y sont entreposées.

Dans l’Orne, au cœur de la Normandie, l’écomusée « De la Pomme au Calvados » est situé dans une ferme augeronne du XVIIIe siècle. Il retrace la fabrication traditionnelle du cidre et du calvados ; un parcours ludique y est également proposé aux enfants.

 Réservez en direct votre voyage, billet d'avion, Croisiere, Location de vacances sur :


Email